Le Parfum des Livres que nous avons aimés

parfum livresQuand Mary Ann Schwalbe apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du pancréas, elle sait que son combat contre la maladie est perdu d’avance. Pour autant, loin de baisser les bras, elle fait preuve de courage, et suit divers traitements, continue de mener ses activités associatives, mais surtout lit. Pour continuer à vivre. Et pour continuer à partager des moments complices avec son fils Will. Tous deux vont ainsi fonder un club de lecture à deux.

Difficile de rester insensible au récit de Will Schwalbe, qui partage avec beaucoup de simplicité et d’amour les dernières années vécues avec sa mère. Cette femme incroyable, qui a élevé 3 enfants, a eu une carrière universitaire remarquable, s’est battue pour les réfugiés en se rendant à plusieurs reprises dans des zones de guerre, a mené divers projets associatifs, tout en restant à l’écoute des autres, généreuse, simple, aimante… Cette super-maman qui évolue avec courage face à la maladie et à qui Will Schwalbe rend un vibrant hommage dans ce récit. Alors, oui bien sûr, ce portrait idéalisé de mère et de famille américaine pourrait en rebuter plus d’un, mais au-delà de certains stéréotypes, il faut davantage y voir la volonté de se rappeler les meilleurs souvenirs d’une personne qui a été chérie pendant de nombreuses années et qui doit créer un manque forcément immense et cruel pour ses proches. On ne peut ainsi s’empêcher d’être ému, parfois jusqu’aux larmes, par cette aventure, où un fils ne cherche qu’à se rappeler ce qui existe de meilleur en l’être humain.

Car outre le prétexte de se retrouver pour former un club de lectures, Will et Mary Ann se retrouvent surtout pour évoquer souvenirs, réflexions, parler de l’après, mais surtout passer un peu de temps ensemble. Certains passages pourraient sembler utilitaires (le point de vue sur la politique, l’homosexualité, la guerre…), mais j’ai l’impression qu’ils sont présents justement pour évoquer les sujets qui tenaient à cœur à Mary Ann Schwalbe. La littérature en fait partie. Et malgré une liste de lecture impressionnante et souvent méconnue pour moi, je n’ai pu m’empêcher de prendre des notes pour partir moi aussi à la découverte de certains des romans évoqués (dont « Marjorie Morningstar » de Herman Wouk, ou encore « En trompe l’œil » de Joséphine Tey). Chacun d’eux trouve des échos dans la situation vécue par les protagonistes, et même si le procédé peut sembler artificiel, il n’en reste pas moins riche et intéressant.

« Le parfum des livres que nous avons aimés » est donc un vibrant hommage à une femme exceptionnelle. Parfois un peu simpliste et un peu long, ce récit n’en demeure pas moins attachant et bouleversant. Parce qu’il est écrit avec les yeux d’un fils avec l’amour inconditionnel qu’il a pour sa mère.

« Le Parfum des livres que nous avons aimés » de Will Schwalbe est disponible aux Editions Belfond.
413 pages. Novembre 2013.
Il fait partie de la sélection des Documents pour le Grand Prix des Lectrices ELLE 2014.
Prix ELLE
Publicités

7 réflexions sur “Le Parfum des Livres que nous avons aimés

  1. Une déception en ce qui me concerne. Certes, le récit est attachant dans la relation mère-fils et j’ai aimé le récit de l’évolution de la maladie. Mais une grosse déception niveau livres; beaucoup de titres mais peu de commentaires à leurs propos.

  2. oh tu sais ça me fait bizarre de revoir ce livre ici….il appartient au passé du prix Elle. Je suis d’accord avec toi sauf que dans un autre contexte, je pense qu’il m’aurait moins touchée, mais là dans l’ambiance des jurées, à la fin du prix, j’ai eu ma petite larme…

    • Oui, je me doute, c’est la joie des articles planifiés (comme j’essaie de faire un document par mois, j’ai dû le programmer il y a 2 mois je pense ;). Moi tu me connais, je suis une sensible, donc j’ai forcément versé ma petite larme, et le récit m’a touchée également.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s