Manderley Forever

manderleyDans ce document, Tatiana de Rosnay est partie sur les traces du célèbre auteur de « Rebecca ». De sa plume vive, elle fait renaitre toute la vie de Daphné du Maurier. Grâce à l’utilisation du présent et à un style dynamique, on a l’impression de la suivre pas à pas, de capter toutes ses émotions, et surtout de découvrir une vie riche de mille aventures. Tatiana de Rosnay nous montre un personnage complexe mais passionnant, avec un souci du détail impressionnant. On découvre les inspirations de l’auteur, à travers les personnes que Daphné du Maurier a cotoyées, mais surtout on voit à quel point les lieux où elle a vécus ont fait travailler son imagination.

J’aime beaucoup les biographies et je suis heureuse d’avoir pu me pencher sur celle de Daphné du Maurier malgré ma grande méconnaissance de l’auteur et de son oeuvre (je dois avouer que je n’ai lu que « Rebecca »). J’ai aimé que Tatiana de Rosnay sache garder du recul sur cette grande dame de la littérature et ne cherche pas à donner une image positive de tout. Il est également très intéressant de découvrir comment Daphné du Maurier était perçue par la presse littéraire de l’époque (une âme romantique dont les romans n’étaient pas considérés comme de la littérature) et de comprendre quel impact cela a forcément pu avoir sur son travail d’écrivain.

En fait je n’ai qu’un seul bémol sur ce livre : je n’ai pas compris l’utilité d’avoir des chapitres se déroulant en 2013, où Tatiana de Rosnay évoque ses voyages dans les différents lieux où Daphné du Maurier a vécu. Cela n’apporte strictement rien au récit. On se doute que Tatiana de Rosnay s’est rendue sur place, il n’y a pas besoin de préciser toutes les rues, les lieux, les bâtiments qu’elle a visités pour s’approprier l’histoire de Daphné du Maurier. Cela coupe de plus le récit, sans que cela le nourrisse. Mais à part cela, c’est un grand plaisir que de lire cette biographie, qui donne envie de découvrir toute l’oeuvre de Daphné du Maurier.

« Manderley Forever » de Tatiana de Rosnay est disponible aux éditions Albin Michel.
457 pages. Février 2015.

« Manderley Forever » fait partie de ma sélection pour le Mois Anglais, organisé par ChryssildaMartine et Lou.

le mois anglais 3

Publicités

8 réflexions sur “Manderley Forever

  1. Oui voilà, ça se sentait que Tatiana avait besoin de ramener un peu la couverture à elle dans ce livre, la manière dont elle le présente manque quand même beaucoup d’humilité de mon point de vue, elle a du mal à s’effacer derrière son sujet (c’est l’impression qu’elle donne car je ne l’ai pas lu). Je dois être l’une des seules pas du tout tentée par cette biographie, les quelques billets que j’ai lu dessus ne m’ont pas emballée malgré leur enthousiasme. Je crois que j’ai du mal quand un écrivain fait la bio d’un autre écrivain (c’est un boulot d’historien c’est peut être pour ça)

    • Bah c’est vrai qu’elle aurait pu s’abstenir de ramener la couverture à elle, même si elle le fait très peu. Ca n’apporte rien du tout mais surtout ça tombe un peu comme ça…

  2. Heureusement que j’ai lu ton billet : je pensais qu’il s’agissait d’une énième suite à Rebecca. Je n’étais pas allée très loin dans Mrs de Winter. Mais s’il s’agit d’une biographie, peut-être. En revanche, je ne suis pas certaine que les chapitres « de nos jours » m’intéressent. Alors si vraiment je n’ai rien d’autre à lire… ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s