Eloge du Gaucher

gaucherAujourd’hui, c’est la fête internationale des gauchers. Alors, bien que je n’aime pas ce style de « fêtes » (qui pointent souvent du doigt des événements/des attitudes/des personnes qui font partie du quotidien et qui sont naturels, sans avoir besoin d’un jour particulier pour s’en rappeler – la journée de la gentillesse par exemple, non mais sérieusement !), je me suis dit que c’était quand même l’occasion de vous parler d’un livre sur les gauchers (je ne suis pas à une contradiction près ;). Car je suis moi-même gauchère et ce petit document m’a été offert par un de mes très bons amis, lui aussi gaucher. Et entre gauchers, on se comprend. Car avouons-le, la vie d’un gaucher n’est pas tous les jours évidente : rien n’a été pensé pour nous ! Il faut dire que nous ne représentons qu’environ 10% de la population. Les droitiers sont donc prioritaires quand il faut désigner un côté pratique à utiliser (les tablettes dans les amphithéâtres à la fac par exemple, ou encore les stylos plume qui vous laissent des traces sur les doigts, ou bien je vous mets au défi d’utiliser un ouvre-boites de la main gauche, et vous comprendrez ;).

Etre gaucher, cela peut être donc beaucoup de frustrations… mais pour ma part, j’adore être gauchère. Parce qu’on a l’impression de faire partie d’un cercle d’initiés (10% de la population, souvenez-vous), parce qu’on a l’impression d’être un peu plus unique, et parce que ça nous donne plein d’occasions de nous plaindre et de nous amuser de nos différences. Et aussi de se poser des questions existentielles comme « mais qui sont les gauchers célèbres ? » (Je vous laisse regarder si vous êtes curieux). D’ailleurs, les gauchers intriguent et fascinent : il n’y a qu’à voir le regard choqué/surpris/peiné (rayez la mention inutile) des personnes qui vous disent « mais, mais, tu es gauchère !?! ». Et il n’y a qu’à voir le nombre d’articles scientifiques qui pullulent pour essayer de comprendre pourquoi les gauchers seraient différents.

Alors oui, un livre écrit par un gaucher contrarié (le pauvre, il est passé de l’autre côté, dommage pour lui) qui s’amuse à détricoter tous les éléments qui parlent des gauchers avait de quoi m’intéresser. Surtout, qu’après un début un peu laborieux, on y apprend une multitude de choses intéressantes. Jean-Paul Dubois a fait des recherches sur le langage, l’histoire, la religion, l’étymologie, la géographie, la science… des faits souvent étonnants et curieux, parfois tragiques ou drôles, mais toujours intéressants. « Éloge du Gaucher » fait donc le tour de la question, de façon plutôt exhaustive et ludique. Il permet de mieux comprendre ce qui se cache derrière certaines attitudes, habitudes ou encore croyances populaires. Un livre surprenant et très instructif ! Merci à mon binôme pour cette idée de lecture qui avait tout pour me plaire et qui a tenu ses promesses !

« Éloge du Gaucher » de Jean-Paul Dubois est disponible aux éditions Points.
223 pages. Janvier 2008.

Publicités

4 réflexions sur “Eloge du Gaucher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s