Beaux et Damnés

beaux et damnésLorsqu’Anthony rencontre Gloria, c’est le coup de foudre. Il fait une cour assidue à la jeune femme, et bientôt le couple convole en justes noces. Anthony et Gloria sont beaux, jeunes et oisifs. Ils aiment les soirées où l’alcool coule à flot, se préoccupent à peine des lendemains. Et sont persuadés qu’une fois que le grand-père d’Anthony disparaitra, ils hériteront de millions de dollars. Leur vie n’est qu’un tourbillon, où leur amour se perd entre la passion, l’amertume et les désillusions…Et l’argent qui vient à manquer scelle peu à peu leur destin, devenant plus que jamais le centre de leurs préoccupations.

« Beaux et Damnés » c’est l’histoire d’un couple qui passe de la grandeur à la déchéance, qui reste la tête coincée dans un passé fait de fêtes exubérantes, d’argent dépensé avec excès, qui déteste le mot « travail »… Un couple qui s’aime puis se déteste, tout en se sachant désespérément lié. Un couple qui connait les frustrations d’une vie qui passe sans véritable éclat, à qui la gloire échappe sans cesse (Anthony se cherche dans l’écriture sans réussir à convaincre, ou vit dans l’antichambre de la Guerre, sans partir au front ; Gloria s’essaie au cinéma sans obtenir de rôle…). Ce couple, finalement, c’est un peu Fitzgerald lui-même et sa femme Zelda. De la même façon que dans « Tendre est la Nuit », l’auteur se sert de sa vie personnelle pour nourrir son oeuvre littéraire. Avec la même acuité, le même sens de la formule. Dans un univers à la fois mélancolique et incroyablement esthétique.

Une nouvelle fois, Fitzgerald séduit par son style et sa peinture d’une jeunesse qui se perd (car contrairement à Anthony, le talent de Fitzgerald est bien présent). On perçoit également les nombreuses frustrations qui ont jalonné sa vie et il les dépeint une nouvelle fois avec beaucoup de lucidité. Pour ceux qui comme moi, aiment cette période de l’histoire contemporaine et connaissent la vie de Fitzgerald (la biographie par Liliane Kerjean « Fitzgerald le désenchanté », et le roman de Pietro Citati « La Mort du Papillon » sont de bons éléments pour la découvrir), ce roman est un vrai bonheur. Parce qu’il est à la fois tendre et amer, parce que l’on adore des personnages que l’on devrait détester. Et parce que la plume de Fitzgerald nous emporte. Dans un autre temps, une autre atmosphère. Et que derrière toute la superficialité que l’on pourrait voir dans cette histoire au premier abord, se cache une critique bien plus profonde de la société.

« Beaux et Damnés » de Francis Scott Fitzgerald est disponible aux éditions Folio.
560 pages. Edition de Novembre 2014.

Publicités

10 réflexions sur “Beaux et Damnés

    • Oui un couple mythique comme tu dis :) Oui j’avais beaucoup aimé le roman de Gilles Leroy qui donne une autre lecture d’eux. J’avoue que je lis tout ce qui a trait aux Fitzgerald, même si tout n’est pas à la hauteur ;)

      • C’est drôle figure toi que semaine dernière, je me disais que j’allais me mettre à lire aussi tout ce qui concernait Zelda, la belle du sud… Dis moi si tu as des titres intéressants sur le sujet… Bon week end

      • Sur Zelda, tu as le roman de Therese Anne Fowler, qui s’appelle « Z, le roman de Zelda » (mais là, comme souvent, il y a un parti-pris, et l’auteur est clairement du côté de Zelda, quitte à largement égratigner notre ami Scott). Pour remettre les deux équipes à égalité, tu as la biographie de Liliane Kerjean « Fitzgerald le désenchanté ». Et celui qui égratigne tout le monde, c’est Pietro Citati avec « La Mort du Papillon » (qui je trouve est un peu dur avec les deux). Si j’ai d’autres idées, je te dis (et n’hésite pas toi aussi :).

  1. Marjorie, je viens de lire « lettres à Zelda et autres correspondance » de notre ami Scott Fitzgerald chez Gallimard… J’ai beaucoup aimé… Bon dimanche…

  2. Pingback: Chroniques Aiguës

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s