Shakespeare : Antibiographie

shakespeare antibiographie

En 2016, le monde entier célèbre le talent du plus grand dramaturge que l’on ne présente plus : William Shakespeare lui-même. En effet, à l’occasion des 400 ans de sa mort, les biographies fleurissent. Et afin de mieux comprendre ce qui se cache derrière les œuvres de l’auteur, mon choix s’est porté sur l’Antibiographie de Bill Bryson, qui m’a davantage habituée à ses récits de voyages. Alors pourquoi une Antibiographie ? Parce que contrairement à d’autres, Bill Bryson a choisi de n’évoquer que ce qui pouvait être vérifié et vérifiable. Et pour un homme qui a vécu au XVIe siècle, il faut avouer qu’il n’est pas évident de faire toute la lumière sur sa vie et son caractère. En refermant ce récit, il faut bien avouer que le mystère reste entier.

Car Bill Bryson, qui recherche la vérité avant tout, ne joue pas le jeu de s’immiscer dans l’esprit du célèbre Barde. Il reste alors assez éloigné de son sujet, car de l’homme lui-même nous ne saurons pratiquement rien. Quel était son caractère ? Ses humeurs ? Ses relations avec sa famille ou encore ses pairs ? Bill Bryson évoque différentes hypothèses, tout en s’appuyant sur l’histoire de l’Angleterre pour tenter de déterminer leur véracité. Au final, son exercice permet de mieux comprendre la façon dont les anglais vivaient à cette époque, et dont ils se passionnaient également pour le théâtre. Et c’est toute la description d’une époque qui fait tout le sel de ce récit. Car si l’on cherche à mieux comprendre Shakespeare lui-même, il faudrait aller voir ailleurs… quitte à ce que ce qu’on y lira ne soit pas tout à fait juste.

« Shakespeare : Antibiographie » de Bill Bryson est disponible aux éditions Petite Biblio Payot ».
216 pages. Janvier 2016.

Publicités

5 réflexions sur “Shakespeare : Antibiographie

    • Ton avis m’avait beaucoup plu pour Ackroyd, je pense que je vais le découvrir bientôt. J’aime beaucoup Bryson pour son côté globe-trotter. Ici il laisse beaucoup de questions en suspens, ce qui peut être assez frustrant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s