Le Serment de Maria

le-serment-de-mariaVarsovie, fin du XIXe siècle. Maria est une jeune polonaise de 19 ans, institutrice le jour, étudiante en histoire le soir dans les universités volantes de la ville, pour échapper à l’envahisseur russe. Un jour, elle croise le regard d’Igor, officier russe. C’est le coup de foudre entre les deux jeunes gens. Pour lui, elle quitte sa famille, son pays, et va le suivre aux quatre coins de la Russie. Une vie, bouleversée par les guerres, les révolutions, et de nombreux sacrifices.

Marie-Odile Ascher relate le destin de la Russie à travers l’histoire d’une jeune femme, qui quitte les siens pour vivre une grande histoire d’amour. Si le personnage de Maria est attachant, humble et même un peu romanesque, il est plus difficile de s’attacher à Igor, son compagnon. D’autant plus qu’il ne joue pas vraiment cartes sur table avec elle, elle qui a tout sacrifié pour lui, et qui se retrouve parfois exclue du cercle des privilégiés dont il fait partie. Mais on voit alors ce personnage de femme forte et sûre d’elle et de ses engagements qui se dessine.

L’histoire de Maria est le prétexte pour conter le destin de tout un pays. Entre Première Guerre Mondiale, montée du Bolchévisme, Révolution d’octobre 1917 et les horreurs qui en découlent, Maria se retrouve en plein danger et spectatrice, voire actrice, d’un pays en pleine mutation. Le propos est très documenté, et les personnages fictifs s’imbriquent parfaitement dans la réalité des faits et accompagnent des personnages ayant réellement existé. Pour moi qui aime l’histoire, tumultueuse, de la Russie, c’est une bonne façon de revoir ses classiques, et surtout de donner un côté plus humain à l’ensemble. C’est là l’intérêt du livre. Car l’histoire d’amour de Maria et Igor, parfois stéréotypée, m’a parfois agacée. Il n’en reste pas moins que l’ensemble se lit avec beaucoup de plaisir, et que l’on ne s’ennuie jamais.

« Le Serment de Maria » de Marie-Odile Ascher est disponible aux éditions Pocket.
348 pages. Mai 2013.

Publicités

4 réflexions sur “Le Serment de Maria

  1. je m’en souviens, sujet du brevet en 3ème ! j’aime beaucoup cette période – c’est classé dans quel genre cependant ? histoire d’amour ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s