Fin de Mission

Dans ce recueil de 12 nouvelles mettant en scènes autant de personnages principaux de Marines, Phil Klay évoque les guerres en Afghanistan et en Irak, à travers des portraits désabusés, amers, tendres et parfois cocasses, de ces hommes qui cherchent, en vain, un sens à ces guerres, et à leur vie.

Ancien Marine ayant servi en Irak, Phil Klay a reçu le National Book Prize en 2014 pour « Fin de Mission », son premier roman. Un roman à la première personne qui met en avant 12 histoires : 12 histoires de Marines à la guerre, ou de retour chez eux. 12 Marines qui évoquent l’absurdité, la violence, la cruauté, les conséquences de leurs missions. 12 Marines qui vivent en quelques pages, et mènent le lecteur dans le feu de l’action, dans les coulisses de ces guerres, dans leurs questionnements de soldats. Des Marines qui à travers leurs expériences montrent la variété des missions de ceux qui servent les Etats-Unis au détriment de leurs vies : il y a ceux qui sont en première ligne, ceux qui réparent les routes, ceux qui doivent s’occuper des morts, ceux qui sont là pour écouter les autres, ceux qui s’occupent de l’artillerie lourde… Il y a ceux qui sont encore jeunes et vivent cette guerre comme un jeu vidéo, ceux qui ne peuvent plus vivre normalement une fois de retour au pays et qui ne cherchent qu’à repartir, ou encore ceux dont ces missions sont la clé d’entrée pour décrocher une bourse d’étude et s’en sortir. Il y a les traumatisés, les rescapés, les fortes têtes, les désabusés, les pleins d’espoir. Il y a ceux qui n’y croient plus, ceux qui ont encore de l’espoir, ceux qui se demandent pourquoi, ceux qui se disent à quoi bon.

A travers ces 12 nouvelles, Phil Klay laisse la parole à des typologies différentes de personnages. Qui représentent certainement autant de vrais hommes. Le lecteur pourra y voir un vrai témoignage et craindre que malheureusement tout cela soit beaucoup plus proche de la réalité que de la fiction. Phil Klay démontre qu’il maitrise son sujet : il est aussi à l’aise pour décrire les situations que pour mettre en avant la psychologie de ses personnages, avec un sens de la formule, qui accroche et qui perturbe. Il apporte une vraie réflexion à son récit, se positionne au cœur même de l’action, même si pour un néophyte tout n’est pas forcément compréhensible (Klay utilise un certain nombre de termes techniques et d’abréviations du monde de l’armée qui ne sont pas explicités). Les  nouvelles manquent parfois de ce point final, qui montre que la démonstration a trouvé sa conclusion. On a l’impression que chacune pourrait continuer beaucoup plus loin, et que ce n’est pas parce qu’on laisse un personnage ici, que son sort est statué. Ce récit et son traité font penser à l’excellent film de Katerine Bigelow « Démineurs » avec Jeremy Renner, dans sa façon de traiter la guerre en Irak et les comportements des Marines américains.

« Fin de Mission » de Phil Klay est disponible aux éditions Gallmeister.
306 pages. Janvier 2015.

« Fin de Mission » fait partie de ma sélection pour le Mois Américain, organisé par Martine.

Publicités

7 réflexions sur “Fin de Mission

  1. Au départ les livres de guerre …ce ne sont pas mes préférés mais ça plusieurs livres sur des guerres( autres que la seconde) qui semblent apporter un plus au thème , je vais finir par me laisser tenter :)

    • C’est un ancien Marine qui parle ici en plus (tout comme c’est aussi un ancien militaire dans « Yellow Birds »), il apporte donc un éclairage beaucoup plus brut et intense. Sous couvert de nouvelles, c’est un vrai témoignage.

  2. Pingback: Le mois américain 2017 : billet récapitulatif | Plaisirs à cultiver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s