Les Cygnes de la Cinquième Avenue

CE QU’EN DIT L’ÉDITEUR
Avec sa silhouette svelte et ses beaux yeux noirs, Babe Paley est la plus recherchée des  » cygnes de la Cinquième Avenue « , ces femmes de la haute société new-yorkaise des années 1950. Son atout, indéfinissable, est son style. Celle qui incarne l’élégance et ne fréquente que l’élite, des Stuyvesant aux Vanderbilt, fait souvent la une de Vogue, ajoutant une touche glamour à un tableau déjà parfait. Mais ce que personne ne voit, c’est le sentiment de solitude qu’elle laisse dans son sillage, en dépit de sa fortune, de ses nombreuses résidences, de ses enfants, de son mari riche et puissant. Jusqu’au jour où Truman Capote surgit dans sa vie. Leur amitié est instantanée et fulgurante. Babe trouve chez l’écrivain prodige, aussi génial qu’extravagant, la passion qui manquait à sa vie. Grâce à elle, Truman accède à cette haute société qui le fascine tant. Mais aussi à ses secrets, ses rumeurs et ses scandales, y puisant son inspiration, au risque de trahir son amitié avec Babe…

Melanie Benjamin raconte l’amitié improbable entre l’une des femmes les plus puissantes et les plus admirées de la Cinquième Avenue dans les années 50, Barbara Paley, et de Truman Capote, alors qu’il est un tout jeune auteur. Son roman, hautement documenté, permet de revivre l’atmosphère d’une époque, d’entrer dans un cercle retreint fait de privilèges, mais aussi de faux semblants et de scandales. Un univers où tout semble aseptisé et facile, mais où la solitude semble incontournable et les jalousies cachées sous des sourires crispés. Nouvellement admis dans ce monde, Truman Capote séduit et devient un hôte indispensable. Parce qu’il amuse follement, choque par ses anecdotes croustillantes et inspire la confiance. Mais c’est oublier qu’il reste un écrivain dont l’inspiration est puisée dans la réalité…

Pourtant, c’est avec facilité que ces femmes admirées et richissimes vont se confier à lui et dévoiler certains de leurs secrets les plus intimes. C’est notamment (et surtout) le cas de Babe Paley, la plus célèbre de toutes. La plus sensible et adorable de toutes. La plus vulnérable aussi. Sous son apparence parfaite, sa sollicitude de chaque instant, sa gentillesse, elle est le centre de l’attention, et aussi la plus aimée. Si son amitié avec Truman Capote est tellement sincère, c’est qu’elle perçoit chez ce dernier les mêmes failles que chez elle. Certes, le personnage de Truman Capote est souvent agaçant, à l’extravagance exacerbée. Mais d’un certain côté, il est aussi attachant, tant il semble vouloir se mouvoir dans un univers qui n’est pas le sien et tant il a soif de célébrité et de reconnaissance. Est-il honnête dans ses amitiés, ou cherche-t-il à piéger ses « Cygnes » pour assouvir ses rêves d’écrivain ?

Melanie Benjamin nous entraine de soirées prestigieuses en vacances en Jamaïque, en passant par des croisières sur des yachts, des RDV chez Kenneth, le coiffeur des stars, ou des sessions shopping chez Bergdorf Goodman. Elle nous ouvre également les portes d’appartements luxueux, et des clubs select, où tout se joue et où tout se trame. Elle nous dévoile l’intimité des riches et célèbres avec beaucoup de crédibilité (bien sûr l’ensemble, même s’il se base sur des faits réels, est largement romancé) et fait revivre un monde de luxe et d’élégance le temps de son roman. L’ensemble est divertissant, et sait faire aussi poindre des moments plus profonds. Un roman où le faste et la beauté, la solitude et le respect des conventions, les trahisons et l’amitié, se côtoient, virevoltent dans un New York oublié.

« Les Cygnes de la Cinquième Avenue » de Melanie Benjamin est disponible aux éditions Albin Michel.
432 pages. Mars 2017.

Publicités

2 réflexions sur “Les Cygnes de la Cinquième Avenue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s