Et devant moi, le Monde

CE QU’EN DIT L’ÉDITEUR
En 1972, le New York Times Magazine publie l’article d’une étudiante, Joyce Maynard, sur sa génération. Succès. La jeune femme est repérée par J.D. Salinger, de trente-cinq ans son aîné. Séduite par l’auteur énigmatique de L’Attrape-cœur, elle s’enferme avec lui dans une relation aussi brève que destructrice. Vingt-cinq ans après, celle qui est devenue écrivain tente d’exorciser son histoire.

Joyce Maynard a beaucoup été critiquée pour avoir raconté son histoire d’amour avec l’auteur J.D.Salinger, alors qu’elle avait 18 ans et lui 53. Mais plus que la différence d’âge, c’est l’opportunisme perçu par certains, le besoin de mettre sur le devant de la scène l’intimité d’un homme qui avait passé une grande partie de sa vie à se cacher, qui a choqué. Bien sûr, on pourrait réprouver ce principe. Salinger fut en effet un homme public, son nom n’a pas été modifié ici. On peut comprendre le courroux engendré pour les fans de la première heure. Pourtant, Joyce Maynard, quand elle raconte les faits plus de 25 ans après leur déroulement, avec la posture de celle qui a pris du recul, ne cherche pas nuire. Elle mesure le niveau de souffrance que cette relation a provoquée, et exorcise cette relation en la couchant sur le papier. Pour cette auteur si entière, raconter cette relation, toxique et déséquilibrée, qui a marqué sa vie de (jeune) femme, semble un mal nécessaire. On perçoit l’honnêteté dans ce récit, elle qui n’hésite pas à y raconter des faits qu’elle aurait très bien pu éluder et qui sont loin de la mettre en valeur. On voit alors à quel point certaines histoires déterminent les croyances et les attitudes d’une vie entière, quel qu’en soit leur durée.

Si la relation avec Salinger prend une large part dans ce récit, il ne faut pas y voir seulement cela. Joyce Maynard y raconte aussi son enfance, entre un père alcoolique et une mère qui vit à travers le succès de ses filles. En filigrane un mal-être et une solitude latentes surgissent des pages. Elle évoque ses études à Yale, avortées à cause de Salinger, dont elle est sous l’emprise, comme fascinée, et pour qui elle a tout lâché pour vivre en ermite à ses côtés. S’ensuivent des regrets et des souffrances. Mais aussi peut-être cette capacité à percevoir mieux que personne ce qui se cache derrière l’âme humaine. Un mariage malheureux, des moments de grâce avec ses enfants, le bonheur d’écrire et de découvrir les avis de ses lecteurs, les troubles de l’alimentation, les problèmes sexuels, les relations conflictuelles entre fratries, sont autant de sujets que partage Joyce Maynard. Avec une humilité et une honnêteté totales. Qui ne peuvent que nous la rendre encore plus attachante. Car Joyce Maynard n’a pas eu besoin de Salinger pour exister en tant qu’auteur. Sous une fragilité désarmante, se cache une femme forte et une auteur remarquable, qui ne calcule pas. Mais qui se livre avec un don d’elle-même qui ne peut que pousser à la bienveillance.

« Et devant moi, le Monde » de Joyce Maynard est disponible aux éditions 10/18.
504 pages. Janvier 2012.

 

Publicités

5 réflexions sur “Et devant moi, le Monde

  1. C’est le premier livre que j’ai lu d’elle et depuis j’ai eu la chance de la rencontrer, une femme forte et indépendante et j’ai beaucoup aimé cette autobiographie. Il lui aura fallu de nombreuses années pour avoir le recul nécessaire sur elle-même et son histoire. J’aime beaucoup lorsqu’elle se confie sur son adolescence également. Et pourtant ce n’était pas gagné, puisque mon auteur préféré est J.D Salinger – mais comme tu le dis, elle est honnête, ne cherche pas à lui nuire et ne se met pas en avant non plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s