Demain sans toi

CE QU’EN DIT L’ÉDITEUR
Devant le pénitencier de Grassland près de Chicago, un homme attend. Il guette la sortie de Hartley Nolan, emprisonné depuis quatre ans pour homicide involontaire. Par sa faute, une jeune femme, Sonia, avait trouvé la mort dans un tragique accident de voiture. Une onde de choc avait alors traversé les deux familles, celle de la victime et celle du coupable. Et l’ancien golden boy au destin brisé n’a peut-être pas fini de payer sa dette, car l’homme qui l’attend occupait une place particulière dans la vie de Sonia… Mais quand la libération de Hartley est repoussée de vingt-quatre heures, toutes les cartes sont rebattues.

Cette année, Baird Harper participait au Festival America à Vincennes pour présenter « Demain sans toi » sorti il y a un an. J’ai découvert ce récit pendant l’une des conférences du festival, qui avait pour thématique la famille. Baird Harper y évoquait ses inspirations, notamment son père, qui a servi de base à plusieurs de ses personnages. La prestation de l’auteur m’avait donné envie d’en savoir plus sur ce roman. Si celui-ci est son premier, l’auteur avait déjà publié des nouvelles et avait même été récompensé par le prix Raymond Carver en 2014. « Demain sans toi » est d’ailleurs construit sur un format assez proche : onze chapitres donnent ainsi voix à onze personnages, chacun éclairant une partie d’un même récit, d’un même drame. Des chapitres qui évoluent entre passé et présent et qui permettent de créer des liens entre les différents protagonistes, et de créer ce maillage qui donne sa cohérence à l’histoire.

Si le style est maitrisé, les personnages particulièrement réels, et l’ambiance assez noire et étouffante, je n’ai jamais réussi à rentrer dans le roman. Peut-être l’ai je lu à un moment qui ne convenait pas. Peut-être que le découpage en pseudo-nouvelles ne m’a pas convaincue pour m’imprégner de l’atmosphère et des personnages. Car je ne me suis attachée à aucun d’eux. Car je n’ai pas réussi à me sentir concernée par leurs destins. Car je me suis ennuyée et à plusieurs reprises j’ai du revenir en arrière, me rendant compte que je n’avais pas du tout été marquée par ce que j’avais déjà lu. Pourtant je pense que ce roman possède de belles qualités, et qu’il cache plus de mystères et de profondeur que ce que l’on pourrait voir au premier abord. Je suis tout simplement passée à côté. Un rendez-vous manqué pour moi, alors que j’avais aimé l’auteur parler de « Demain sans toi » lors du Festival America. Dommage.

« Demain sans toi » de Baird Harper est disponible aux éditions Grasset.
282 pages. Août 2017.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s