Persuasion

Anne Elliott est une jeune femme douce et intelligente, avec un caractère aimable et le souci des autres. Est-ce pour cela que huit ans auparavant, elle a refusé la demande de mariage de l’homme qu’elle aimait, Frederick Wentworth, car il n’était pas assez riche ? C’est la grande amie de sa défunte mère, Lady Russell, qui l’avait persuadée de se défaire de cette relation. Mais aujourd’hui, alors que la famille Elliott est dans la gêne financière, Anne qui ne souhaite qu’aller de l’avant, se retrouve face à celui qu’elle ne pensait plus jamais revoir : le capitaine Wentworth en personne !

Avant de vous parler de l’œuvre elle-même, je souhaite mettre en avant ce magnifique objet de collection (tirage limité à 5 000 exemplaires) publié par les éditions Tibert. Non seulement l’ouvrage est d’une qualité supérieure (couverture cartonnée, dos toilé avec marquage à chaud, verni sélectif et intérieur en quadrichromie, papier offset 110gr), mais en plus, il est illustré par Margaux Motin. Cette dernière donne ainsi vit à Anne Elliott et ses contemporains, avec ses dessins à la touche si caractéristique (que j’adore), et avec son humour qui ne peut que faire sourire. Pour les fans de Jane Austen et de Margaux Motin, la sortie de ce roman est un événement à ne manquer sous aucun prétexte. Deux ans après « Orgueil et Préjugés », le duo nous comble une nouvelle fois avec un objet sublime comportant encore plus d’illustrations et avec des goodies de toute beauté :) Difficile de ne pas craquer.

Quant au roman, il est souvent considéré par les puristes de Jane Austen comme son plus abouti. « Persuasion » est en effet le dernier roman de l’auteur (« Sanditon » étant inachevé), celui de la maturité, non seulement dans l’écriture et la peinture de la société du début de XIXe siècle, mais aussi dans sa galerie de personnages. En effet Anne Elliott et Frederick Wentworth ne sont plus des jeunes gens naïfs, guidés par leurs espoirs et leurs émotions. Ce sont des adultes qui ont appris la déception, les désillusions et la sagesse. Jane Austen les entoure d’une galerie de personnages où toutes les facettes sont représentées, et où la bonté côtoie la superficialité et la bêtise. De quoi donner une nouvelle fois un bon coup de pied dans la fourmilière de la gentry anglaise, avec un don de la formule et de l’ironie jamais démenti. Une nouvelle fois, redécouvrir Jane Austen est un pur bonheur, et cette nouvelle édition l’ancre dans une nouvelle modernité.

« Persuasion » de Jane Austen, illustré par Margaux Motin est disponible aux éditions Tibert.
296 pages. Novembre 2018.

Publicités

2 réflexions sur “Persuasion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s