Madame, vous allez m’émouvoir

En 2012, Lucie Tesnière découvre les lettres de Paul Cabouat, son arrière-grand-père. Médecin pendant la Grande Guerre, il raconte sa vie au combat, prend des nouvelles de ses frères François et Jean, eux aussi engagés. Il livre son cœur à celle qui sera sa future épouse, Juliette. Passionnée par cette histoire, Lucie décide de prendre un congé sabbatique pour enquêter sur l’histoire de sa famille. Si au départ, elle ne souhaite que se concentrer sur Paul, elle découvre que son destin ne peut se désolidariser de celui des siens, et qu’elle doit alors se plonger dans la vie de ses frères et sœur, de ses parents. Des destins qui la mèneront jusqu’à la guerre de 1939-1945, où elle découvrira des actes de courage pendant la Résistance, des destins brisés par la déportation, des actions de collaborations plus difficiles à appréhender. Car ceux dont elle retrace la vie ne sont souvent plus là pour témoigner, et les souvenirs des uns et des autres sont incomplets. Alors Lucie quadrille la France pour fouiller les archives, reprend contact avec des membres de sa famille, parcourt les anciennes correspondances de ses ancêtres. Rassemble les cousins, les oncles et les tantes, les parents, pour les tenir au courant de ses recherches. Et doute, beaucoup.

Car comment raconter une histoire quand elle touche sa propre famille ? Comment ne pas blesser les uns et les autres par ses découvertes ? Comment avancer avec la peur de mettre en lumière ce que l’on craignait ? Comment écrire tout simplement quand ce n’est pas son métier ? Comment rendre hommage à ceux, qui par leurs actions, leurs gestes, ont sauvé des vies, ont vu la leur brisée, ont changé le cours de l’histoire ? Comment mettre un point final à un récit qu’on ne voudrait jamais voir fini ? Comment reprendre une vie normale après cette parenthèse à la fois intense et merveilleuse ?

Avec humilité, Lucie Tesnière nous entraine avec elle dans son enquête, dans cette quête de la vérité. Elle tâtonne, rencontre des obstacles, des aides inespérées… Elle rit, elle pleure, elle vit avec émotion des décennies d’histoire(s) où la petite et la grande se confondent et s’entrelacent. Elle n’est pas écrivain, et son style s’en ressent. Mais cela rend son récit encore plus touchant et plus proche de nous. Elle l’émaille d’extraits de lettres, de photographies, de croquis, de documents d’archives. Un récit qui mêle le présent et le passé, le meilleur et le pire de l’homme. Un récit d’une authenticité rare, d’une ambition grandiose. Dans cette quête de 4 ans, elle a découvert des moments rares et sublimés (comme cette lettre d’amour de son arrière-grand-père écrite dans les tranchées), ou encore des moments d’une dureté infinie (comme les récits de ces Résistants torturés par des miliciens ou les récits du grand-oncle Biniou qui a connu les camps de concentration). Mais toujours une porte sur l’histoire de la France. L’histoire de la famille Cabouat, c’est la sienne, mais c’est aussi un peu la nôtre, tant on ressent l’émotion, le lien indéfectible de cette fratrie, malgré la distance, malgré les années. « Madame, vous allez m’émouvoir » est un récit historique, une histoire de famille, la chronique d’un pays, qui touche au cœur et qui se dévore comme un roman.

« Madame, vous allez m’émouvoir » de Lucie Tesnière est disponible aux éditions Flammarion.
399 pages. Août 2018.

« Madame, vous allez m’émouvoir » fait partie de la Sélection du mois de février pour le Grand Prix des Lectrices ELLE 2019.

Publicités

4 réflexions sur “Madame, vous allez m’émouvoir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s