Pirate n°7

Elise Arfi est avocate commis d’office. Les cas désespérés et difficiles font partie de son quotidien. Mais quand elle se retrouve avec le dossier de Fahran, jeune somalien, accusé d’avoir fait partie d’une bande de pirates ayant tué un homme et pris en otage son épouse, sur leur bateau de plaisance, elle ne se doute pas que ce sont 4 ans et demi de combat acharné qu’elle va devoir mener. Car Fahran, identifié comme le « pirate n°7 » parmi les accusés, est lors de son arrestation un adolescent de 16 ans qui ne parle bien évidemment pas un mot de français et qui va vivre l’enfer lors de son incarcération. Maltraité, incapable de comprendre les codes de la prison dans laquelle il évolue, amputé d’un poumon sans son autorisation (!!!), Fahran va naviguer entre les hôpitaux psychiatriques et même faire plusieurs tentatives de suicide. Elise Arfi va remuer ciel et terre pour tenter non seulement de le sauver de la prison mais aussi de le sauver tout court. Le monde de la jeune avocate va tourner autour de Fahran, elle va s’impliquer au-delà du raisonnable, jouant souvent le rôle de mère et de seul lien avec le monde extérieur pour le prisonnier.

Avec ce récit, Elise Arfi ne cherche pas à justifier le crime de Fahran (même si elle amorce un décryptage de la situation en Somalie et lui trouve ainsi des circonstances atténuantes), mais plutôt à mettre en avant les contradictions de la justice française, l’état déplorable et la violence des prisons dans notre pays. Dans un pays reconnu comme celui des Droits de l’Homme, le récit de Fahran et des épreuves qu’il subit font froid dans le dos. Avec humanité, l’auteur veut aller au-delà du fait divers pour montrer le quotidien des avocats commis d’office, qui font face à des murs et se battent avec de faibles moyens pour défendre leurs causes. Pour montrer également l’enfer vécu par certains prisonniers. Ce document pose de nombreuses questions sur notre système judiciaire et pénitentiaire. Bien sûr, on ne peut pas cautionner le crime de Fahran mais difficile de ne pas être choqué par ce qu’il endure dans notre pays.

« Pirate n°7 » d’Elise Arfi est disponible aux éditions Anne Carrière.
181 pages. Octobre 2018.

« Pirates n°7 » fait partie de la sélection du mois de mars du Grand Prix des Lectrices ELLE 2019.

Publicités

2 réflexions sur “Pirate n°7

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s