La Tresse

CE QU’EN DIT L’ÉDITEUR
Inde : Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile : Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada : Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est réservé et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Qu’il est beau, touchant et sensible ce roman de Laetitia Colombani. Avec beaucoup de justesse et d’intensité, l’auteur entrelace le destin de trois femmes fortes et fragiles à la fois. Des femmes que l’on découvre au fil des pages, en peu de mots, mais avec une palette d’émotions et de sensations incroyables. Peu de dialogues dans ce récit, mais nul besoin pour se sentir proche de Smita, Giulia ou Sarah. Roman choral, « La Tresse » illumine par son message d’espoir et d’humanité, faisant entrer dans la lumière ces héroïnes, qui a priori n’avaient aucun lien entre elles. A côté d’elles, une galerie de personnages secondaires existent pleinement et sont déterminants dans le récit.

Bien sûr, « La Tresse » ce n’est pas qu’une histoire de cheveux, même si à travers eux, c’est la féminité qui est mise en avant. Il y a ceux dont Smita souhaite se débarrasser, legs à une divinité qui doit symboliser le renouveau. Il y a ceux que Giulia assemble dans l’entreprise de son père, fabriquant de perruques. Et il y a ceux que Sarah perd, conséquence de son cancer. A travers les cheveux, à la symbolique forte, cette part de puissance et de féminité, c’est le courage et l’abnégation de trois femmes qui sont portés en étendard. Ce récit puissant parle forcément à chacun de nous. Sans grandiloquence, il laisse libre court aux émotions, avec la plume délicate et sensible de l’auteur qui accompagne et protège Smita, Giulia et Sarah. Un vrai coup de cœur !

« La Tresse » de Laetitia Colombani est disponible aux éditions Le Livre de Poche.
240 pages. Mai 2018.

Publicités

2 réflexions sur “La Tresse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s