Le dernier Roi Soleil

Jean d’Ormesson, c’est ce regard pétillant, ce sourire bienveillant, cette voix empreinte de douceur optimiste qui ont bercé la vie et le cœur des français pendant des décennies. Jean d’O, comme beaucoup l’ont surnommé, est cet emblème de l’écrivain un brin poète, un brin philosophe. Il faut dire qu’il a traversé sa vie avec une certaine facilité, un bagout mutin, un tempérament de séducteur, une touche d’aristocratie qui ne lui faisait pas souvent toucher terre. Et pourtant son caractère à la fois entier, attachant, et sa gentillesse ont fait de lui cet homme apprécié, même de ceux qu’il vilipendait dans ses écrits.

A travers « Le dernier Roi Soleil », Sophie des Déserts rend hommage à un homme à la fois proche et secret. Elle l’a suivi pendant trois ans, et lui en homme du monde (ou d’un ancien monde), il l’a faite entrer dans cet univers à part. Ce n’est qu’après sa mort que Des Déserts a pu recueillir les confidences de Françoise, l’épouse de toujours, et de Malcy, l’éditrice et l’amante d’une vie. De qui Françoise est devenue proche au fil des années (suivant l’adage « Sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis »). Elle a aussi côtoyé Olivier, le majordome qui est entré au service de Jean d’Ormesson à 18 ans pour ne plus le quitter. Et puis il y a le cercle des intimes, ceux qui passent les vacances en Corse ou qui sont de tous les dîners dans l’hôtel particulier de Neuilly.

Avec une élégance folle et un style tout en fluidité et en courbes, Sophie des Déserts brosse le portrait d’un homme du monde, qui a traversé sa vie en faisant fi des obstacles et des difficultés. Un homme qui s’est ouvert la voie de l’éternité, en devant membre de l’Académie Française ou encore en étant publié dans La Pléiade. Un homme qui derrière un masque de bonhomie était plus secret qu’on ne pourrait le penser. Si Des Déserts ne lève rien du voile sur le vrai Jean d’O, elle lui rend un vibrant hommage, plein d’amour et de douceur à travers ce récit. Mais pas sûre qu’elle réussisse à le rendre attachant.

« Le dernier Roi Soleil » de Sophie des Déserts est disponible aux éditions Fayard / Grasset.
287 pages. Novembre 2018.

« Le dernier Roi Soleil » faisait partie de ma pré-sélection du mois de Février du Grand Prix des Lectrices ELLE 2019. C’est le document « Madame, vous allez m’émouvoir » de Lucie Tesnière, qui avait récolté la meilleure note pour être le document finaliste du mois.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s