Grand Prix des Lectrices ELLE 2019 : les Résultats

50e grand prix ELLEHier avait lieu dans le sublime cadre du Théâtre de l’Odéon à Paris, la remise du Grand Prix des Lectrices ELLE 2019. Une demi-journée, consacrée à la littérature, organisée par le magazine ELLE, sous l’égide d’Olivia de Lamberterie (la directrice du pôle littérature) à l’occasion du 50e anniversaire de ce prix, qui ont vu se succédés plus de 110 lauréats. Si le roman a toujours été la catégorie phare, le prix s’est peu à peu étoffé avec l’ajout des catégories Policier puis Document.

Hier a donc été la belle conclusion de ces 9 mois d’aventure littéraire, avec tout d’abord des conférences. C’est Amélie Nothomb qui a ouvert le bal, suivie par Thibault de Montalembert (Matthias dans la série « Dix pour cent ») qui a lu un passage d’un ancien lauréat du Prix, Charles Juliet. Jacqueline Duhême, illustratrice de 91 ans et championne du name dropping ;) (elle a bien connu Paul Eluard, Matisse, Jacques Prévert, Charles de Gaulle ou encore Jackie Kennedy) a ensuite conclu cette parenthèse pour nous (Delphine de Vigan est venue pour une dernière interview, mais pour nous les jurées, c’était le moment de rencontrer les lauréats de cette session 2019). Nous avons donc passé plus d’une heure à poser nos questions et à faire dédicacer nos livres, et bien sûr à faire notre photo de la promotion 2019 avec les lauréats, avant de nous éclipser pendant une petite heure. En effet, il fallait un peu de temps pour que le théâtre puisse se vêtir de nouveaux habits de lumière pour accueillir la cérémonie du prix. Une heure mise à profit pour aller boire un verre dans le quartier entre jurées.

Et puis à 20h, la cérémonie a débuté, avec toujours Olivia de Lamberterie en « madame Loyal » comme elle s’est amusée à se nommer, secondée par Pascale Frey (dont c’était la dernière organisation du Prix) et par Erin Doherty (directrice en chef du magazine). Après avoir fait monter sur scène une bonne trentaine d’anciens lauréats, elle a annoncé les nouveaux récompensés, dans l’ordre suivant :)

prix elle 2019

Dans la catégorie Romans, nous retrouvons deux ex-aequo : Adeline Dieudonné pour « La vraie Vie » et Jesmyn Ward pour « Le Chant des revenants ». Cette dernière n’a pu faire le déplacement depuis les Etats-Unis mais a eu la gentillesse d’enregistrer un message de remerciement. Adeline Dieudonné pour son premier roman, continue donc d’enchanter à la fois les professionnels et les lecteurs, et nul doute que sa voix se fera de plus en plus entendre ;) Elle nous a confié être en train de travailler à son deuxième roman, qui va, c’est certain, générer beaucoup d’attente.

Dans la catégorie Documents, c’est Alexandria Marzano-Lesnevich pour « L’Empreinte » qui repart avec le prix tant convoité. Elle est venue des Etats-Unis et nous a fait l’honneur de faire son discours en français. Nous avons beaucoup aimé son humilité, sa gentillesse et sa prise de recul, par rapport à son expérience et au sujet de son récit.

Dans la catégorie Policier, c’est Franck Bouysse avec « Né d’aucune Femme » qui remporte le prix. Avec beaucoup d’humour, il a évoqué que cette récompense était un signe, lui qui avait un personnage nommée Elle, et lui dont le roman va bientôt arborer le fameux bandeau rose du Prix pour Rose, son personnage principal ;) L’écouter parler de son process littéraire a été passionnant pendant l’après-midi. Il nous a ainsi dévoilé ne pas avoir de trame d’écriture, et qu’il écrivait sans savoir comment son roman allait se terminer pour pouvoir être surpris. Il a avoué ne pas penser au lecteur quand il écrivait, justement pour ne pas se censurer (et là j’ai bien pensé à Ian Manook qui nous avait dévoilé avoir écrit Yerruldegger en faisant la check list de tous les éléments que les lecteurs attendaient dans un roman pour pouvoir écrire un policier qui allait les séduire…).

Après la cérémonie, place au cocktail ! Une bonne occasion de trinquer à cette aventure avec Muriel, Laura, Hayatte, Claire, Camille et les autres :) Un moment privilégié également pour croiser Hyam Zeitoun et de lui confier à quel point « Vigile » nous avait bouleversées, de prendre une photo de Muriel avec Vincent Delerm (qui a chanté 3 chansons sur scène, dont « Le Baiser Modiano » pour Olivia de Lamberterie, car on ne peut pas dire non à Olivia ;), de boire du champagne face aux toits de Paris, et de discuter entre co-jurées :) Cette nouvelle aventure ELLE a été en effet l’occasion de très belles rencontres, dont je suis très heureuse :) J’ai été également ravie de découvrir de nouveaux auteurs, dont je vais pouvoir découvrir les œuvres. Cela donne envie de retenter ma chance dans 3 ans !

Ainsi la boucle du Grand Prix des Lectrices ELLE 2019 est définitivement bouclée. Et comme dirait ma Galinette préférée : « Je rends l’antenne, à vous les studios » ;)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s