Promenons-nous dans les Bois

Bill Bryson est de retour aux Etats-Unis après de nombreuses années passées en Angleterre. Mais à peine rentré, il a de nouveau la bougeotte et se lance un défi hors normes. Celui de parcourir les 3 500 kilomètres de l’Appalachian Trail, célèbre randonnée entre le Maine et la Géorgie. Quatorze états à traverser à pieds, 20 kg de matériel sur le dos, dans un environnement qui peut se révéler qu’hostile. Mais motivé, Bill ne se décourage pas. Il voudrait seulement ne pas faire le trajet seul. Alors quand son vieil ami, Stephen Katz, qu’il n’a pas vu depuis 25 ans, se propose de l’accompagner, Bill accepte avec joie. Leur voyage sera certes semé d’embûches mais il sera ô combien passionnant.

Bill Bryson n’a pas son pareil pour raconter ses aventures. Il le fait avec beaucoup d’humour et divertit non seulement son lecteur, mais lui apprend une multitude de choses. Même si vous n’êtes pas fans des randonnées en forêt, vous serez intéressés par la genèse de l’Appalachian Trail, les récits de ces héros qui ont vécu l’aventure (pour le pire et pour le meilleur), l’histoire de la faune et la flore américaine, ou encore les incohérences de ce pays, je vous le garantis. Parce que Bill Bryson a le don pour raconter des histoires, pour donner les détails qui font sourire, pour avoir cette touche d’humour totalement irrésistible et attachante. Et bien évidemment, pour se mettre dans des situations impossibles ou rencontrer de sacrés spécimens, et je ne parle pas que des animaux (petite dédicace à l’insupportable Mary Ellen que Bryson rencontre pendant sa randonnée).

Bill Bryson raconte avec détail toute son aventure, depuis les préparatifs (il y a de quoi sourire à ses mésaventures dans le Décathlon américain) jusqu’à la ligne d’arrivée du trail, en passant par les soirées à la belle étoile, ou encore les paillettes qui illuminent ses yeux quand il a la possibilité de passer une nuit dans un motel et de pouvoir prendre une douche chaude. Tout le confort de notre quotidien a une saveur bien particulière quand on aligne les kilomètres dans la nature. Les aventures de Bryson, quadragénaire sans préparation physique (et que dire de son comparse Stephen, qui accuse plusieurs kilos en trop et raffole des gâteaux, qu’il boulotte sans arrêt) sont désopilantes et offrent une vraie bouffée d’air frais. Il montre à quel point l’homme peut surmonter ses peurs et se surpasser quand il se retrouve dans un milieu hostile. Mais ces challenges ne m’ont aucunement donné envie de quitter mon petit nid douillet pour me confronter aux grands espaces. D’autant plus que certaines histoires de randonneurs font froid dans le dos. Heureusement que Bill Bryson est là pour nous faire voyager par procuration ;)

« Promenons-nous dans les Bois » de Bill Bryson est disponible aux éditions Petite Bibliothèque Payot.
342 pages. Mai 2013.

Publicités

7 réflexions sur “Promenons-nous dans les Bois

  1. Pingback: Billet récapitulatif du mois américain 2018 | Plaisirs à cultiver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s