Un Fond de Vérité

un fond de véritéTeodore Szacki vit désormais à Sandomierz, petite bourgade tranquille de Pologne, après des années passées à Varsovie. Après son divorce, il pense qu’il s’agit de l’endroit idéal pour prendre un nouveau départ. Mais voilà, ce procureur, habitué à l’agitation de la capitale, commence déjà à s’y ennuyer. Alors quand une femme est retrouvée sans vie devant l’ancienne synagogue de la vieille ville, Teodore Szacki sait qu’il a devant lui une enquête qui risque de changer la donne. En effet, la mise en scène, macabre, rappelle un rituel juif. Il doit alors faire face à l’histoire de Sandomierz, peuplée de tragédies et de légendes. Dont on dit qu’elles ont toutes un fond de vérité…

Le procureur Teodore Szacki est de retour ! Après une première enquête sur fond de communisme et de thérapie psychologique, il est cette fois confronté aux affres de l’antisémitisme ! Une plongée dans les tréfonds de l’histoire de la Pologne, avec son lot de destins brisés, de vieilles rancoeurs, et de secrets jalousement enfouis. Une nouvelle fois, Zygmunt Miloszewski nous entraine dans une enquête étonnament bien construite et riche, au dénouement inattendu. Le suspense est donc maintenu tout au long de l’intrigue (même si une victime restait facilement identifiable, nous ne lui en tiendrons pas rigueur). Une enquête qui utilise comme toile de fond la ville de Sandomierz, aux premiers abords agréable, mais qui fut aussi le lieu des pogroms.

Une nouvelle fois, Miloszewski n’hésite pas à appuyer là où cela fait mal pour dénoncer les erreurs et les errances de son pays. Il le fait avec recul et une touche d’humour, souvent désabusé, à l’image du procureur Szacki. Un personnage que l’on retrouve avec grand plaisir ! Malgré ses défauts, il reste attachant, naviguant entre une enquête périlleuse et une vie personnelle en manque de repères. Il est cette fois-ci accompagné d’une nouvelle équipe d’inspecteurs et de procureurs, ajoutant une autre dimension à l’intrigue. Ces nouveaux acolytes sont en effet des enfants de Sandomierz. Quand tout le monde se connait depuis toujours, la confiance est une arme déterminante, et Szacki doit non seulement se faire une place au sein de son équipe, mais également apprendre à la juger correctement pour mener à bien sa mission. Au passage Miloszewski n’oublie pas d’égratigner les media et la façon dont ils s’emparent de l’actualité.

Une nouvelle fois Zygmunt Miloszewski fait mouche ! C’est un vrai plaisir de retrouver Teodore Szacki dans une enquête intelligente qui se fait également le miroir de la société. Un troisième roman mettant en scène le procureur est sorti en Pologne l’an dernier (« Gniew », en français « La Colère »). Espérons qu’elle trouve bientôt le chemin de nos librairies !

« Un Fond de Vérité » de Zygmunt Miloszewski est disponible aux éditions Mirobole.
472 pages. Janvier 2015.

C’est mon premier roman de la rentrée d’hiver, alors je l’inscris au Challenge de Valérie chez Laure ! challenge rentrée d'hiver

Publicités

11 réflexions sur “Un Fond de Vérité

  1. Chouette : ton avis est positif! J’avais envie de le lire dès que j’ai fini Les impliqués (et pour avoir rencontré l’auteur, je confirme pour l’humour désabusé ;-)

  2. Pingback: Un fond de vérité - Zygmunt Miloszewski | Micmélo LittéraireMicmélo Littéraire

  3. Pingback: Rentrée Littéraire hiver 2015 - Bilan Challenge n°1 | Micmélo LittéraireMicmélo Littéraire

  4. Pingback: La Rage | Les Mots de Marjo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s